Sommes-nous immortel?

Apr 26
Lors du décès d’une personne, cette masse de données peut être condamnée à l’éternité virtuelle. En effet, les conditions d’utilisation des entreprises technologiques prévoient généralement que les comptes de l’internaute resteront actifs, et ce, tant que l’entreprise n’a pas été dûment avisée du décès.

Votre mort numérique n’est donc pas synchronisée avec votre mort physique. À votre décès, vos comptes restent actifs et les données recueillies à votre sujet pourraient demeurer indéfiniment en ligne.
Created with